Pourquoi changer votre chaudière au fioul ?

chaudière au fioul

Certains systèmes de chauffage sont très énergivores et pendant la période hivernale, la facture peut vite exploser. C’est le cas avec les chaudières au fioul qui sont à la fois polluantes et gourmandes en énergie. Pour diminuer l’empreinte écologique et réduire la consommation, il vaut mieux investir dans l’achat d’un équipement plus performant fonctionnant via une source d’énergie renouvelable. Changer pour une PAC air eau peut être une bonne alternative.

Pourquoi remplacer sa chaudière au fioul ?

Depuis juin 2021, l’installation des chaudières au fioul n’est plus envisageable dans le cadre d’une rénovation, sinon le propriétaire s’expose à une sanction. Et cette règlementation est aussi valable pour les logements neufs à partir de janvier 2022. D’ailleurs, ces dispositifs ne sont plus intéressants puisque le prix de ce combustible ne cesse d’évoluer. Ce qui présente un inconvénient majeur. Dans l’année, la facture risque d’être salée.

Par ailleurs, ces appareils sont polluants et l’impact sur l’environnement ne doit pas être négligé. Le changement de chaudière est donc un geste pour la planète. Mais cela permet aussi de réaliser des économies substantielles sur le long terme. Il est d’ailleurs recommandé de changer le système s’il a une durée de vie supérieure à 20 ans, car il est moins performant et plus gourmand. En outre, il existe actuellement d’autres appareils moins énergivores et assurant un rendement optimal comme la pompe à chaleur. L’investissement sera donc vite rentabilisé. En plus de cela, il existe de nombreuses aides financières qui peuvent alléger les dépenses lors du remplacement PAC air eau.

Quels sont les atouts de la pompe à chaleur ?

Pour chauffer efficacement votre logement, vous avez plusieurs options. Mais les matériels fonctionnant via les énergies renouvelables sont à privilégier. La pompe à chaleur ou PAC est très plébiscitée de nos jours, car c’est une solution de chauffage à la fois économique et écologique. Elle fonctionne via une source d’énergie gratuite et inépuisable. En effet, elle puise les calories dans l’air ou dans le sol intérieur et extérieur et les restitue sous forme de chaleur. Ce qui permet de réduire considérablement la consommation d’électricité. Dans toutes les pièces de la maison, la chaleur est douce, stable et homogène. Elle affiche également un coefficient de performance ou COP élevé. Par conséquent, le rendement est optimal. En plus de cela, certains modèles sont capables de chauffer l’eau sanitaire et si vous optez pour un appareil réversible, il peut assurer en même temps le chauffage et la climatisation.

Les PAC montent en température rapidement. Elles produisent peu de bruits et fonctionnent de manière autonome. Il n’est donc pas nécessaire de prévoir un chauffage d’appoint. Si vous optez pour les dernières innovations, vous pouvez les programmer à distance et ajuster la température en fonction des besoins de chaque pièce. Et surtout, si vous envisagez de Remplacer PAC air eau, vous pouvez être éligible aux différentes aides proposées par le gouvernement et les collectivités.

Type de pompe à chaleur à privilégier 

On distingue trois types de pompes à chaleur : le modèle air-air, air-eau et géothermique. La pompe à chaleur air eau ou aérothermique est la plus performante. Elle assure en effet un rendement jusqu’à 400 %. Pour chauffer l’eau dans le système, elle utilise les calories dans l’air.

Certes, pour fonctionner, il faudrait l’alimenter par l’électricité. Mais la consommation est très faible. De plus, c’est un équipement écologique avec une empreinte carbone nulle. Ce dispositif est également facile à installer. Il est d’ailleurs possible de le raccorder à l’installation existante. Ce système peut aussi produire de l’eau chaude sanitaire et rafraîchir vos pièces. Toutefois, sachez qu’il est capable d’offrir un rendement optimal si la température extérieure n’est pas trop basse. En revanche, en dessous de 7°C, la performance sera réduite.

Remplacer une chaudière fioul: les aides possibles

Le changement de chaudière au fioul nécessite un budget non négligeable. Pour alléger les charges, n’hésitez pas à vous renseigner sur les différents dispositifs et aides financières en vigueur qui peuvent prendre en charge une partie ou la totalité des dépenses.

MaPrimeRénov’ est le dispositif le plus connu, il remplace le CITE ou Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique et l’aide « Habiter Mieux Agilité ». Le montant de l’aide peut varier selon votre revenu fiscal et le nombre de personnes composant votre foyer.

La prime « Coup de Pouce Chauffage » s’adresse aussi à ceux qui envisagent de remplacer la chaudière au fioul par un appareil plus écologique et plus performant à l’instar d’une PAC. Il y a également l’éco prêt à taux zéro et les primes énergie CEE (Certificats d’Économie d’Énergie) ainsi que les différentes aides accordées par certaines collectivités pour l’installation pac air eau. Attention ! Les travaux doivent être confiés à un professionnel certifié RGE reconnu garant de l’environnement. Outre ces aides, n’oubliez pas qu’il s’agit d’un investissement sur le long terme. Tous les ans, vous pouvez faire des économies importantes sur votre facture.

Installation et remplacement de pompe à chaleur : contacter un spécialiste en ligne
Installation et remplacement de chaudière au gaz : trouver une entreprise spécialisée en ligne